Un orignal dans la jungle

ou comment se mettre le panache dans les bois

Le 18 au matin, j’ai ramassé mon nouveau compagnon de voyage.  On est partis presqu’immédiatement pour la péninsule de Osa, dans l’espoir de visiter le parc national Corcovado.  Ça a pris toute la journée pour se rendre là.  On a couché dans le petit village de la Palma.

Malheureusement pour nous, on ne peut que prendre nos passes de camping du lundi au vendredi et on est samedi.  Pas grave, le lendemain, on part pour Puerto Jimenez, un peu plus loin, et ensuite on se rend jusqu’à Carate, porte d’entrée du parc national.  En y allant et en revenant, on est arrêté sur de superbes plages pour faire de la photo.  On s’est pris une cabine dans une petite rue au fond de Puerto Jimenez dans l’espoir d’aller au bureau du parc national demain à 8h (quand ça ouvre) puis obtenir nos passes de camping pour le parc.  Là, il pleut à boire debout, c’est pour ça que je me suis réfugié dans un café internet, le temps que ça passe.  C’est là que je suis rendu.

Les Commentaires sont clos.