Un orignal dans la jungle

ou comment se mettre le panache dans les bois

On s’est rendu ce matin à Santa Elena, pour visiter les forêts du coin.  Au petit soda (restaurant du peuple) le matin, on s’est fait offrir un forfait pour aller visiter un parc forestier appelé La Selvura.  C’était pas mal cher.  Pour faire le sentier, voir les colibris et le jardin de papillons, c’était 37$.  Ah, et les prix sont indiqués en dollars ici, et la signalisation est presqu’uniquement en anglais.  On est entré officiellement dans la zone touristique, et qui dit zone touristique dit prix élevés, américains épais et activités « organisées ».

Le parc était quand même assez bien et les sentier mieux aménagés que ceux des parcs nationaux, mais pas d’animaux (sauf une IMMENSE tarentule…).  Les ponts qui traversaient les vallées étaient aussi très bien, mais pas vraiment de tranquilité…  À tout bout de champ, des gens en tyrolienne nous passaient par dessus la tête en criant.  Au restaurant (cher), c’était que des américains chialants et bouffant des burgers.  Je suis un peu déçu…  Trop touristique à mon goût, même la petite ville de Santa Elena.  Demain, on va finalement voir le Poas.  Je suppose que ça va être un peu la même histoire, mais dans le fond… c’est beau un volcan, et tous les gens du coin nous ont affirmé que c’était très beau, alors je vais prendre mon mal en patience, m’émerveiller, et essayer de prendre des photos avec personnne dedans.

Les Commentaires sont clos.